Réchauffement : coup de froid sur la santé

Les conséquences sanitaires du réchauffement climatique, ce n’est pas seulement pour demain. La canicule de 2003 qui a frappé l’Europe en était une première manifestation. La moitié des décès observés serait imputable en fait, au réchauffement.

Selon un travail australien, outre les dégâts sur l’environnement le changement climatique pourrait affecter la santé humaine.

Tony Mc Michael de l’Australian National University, estime ainsi que d’ici 2100, la température moyenne du globe pourrait s’élever de 1,4 à 5,8 degrés. Avec ses collègues, il a analysé l’ensemble des études publiées sur le sujet. « Plusieurs travaux ont montré que le changement climatique pourrait désormais se trouver à l’origine de maladies infectieuses ». Toutefois, aucune étude ne présentant de conclusions certaines, il ne s’agit pour le moment que d’hypothèses…

Sources: The Lancet, 8 février 2006

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *