Stress au travail: près d’un Français sur deux, les femmes en tête

PARIS (AFP) – Le stress au travail concerne près d’un Français sur deux (44%), et met en danger la santé de 18% d’entre eux, selon une enquête TNS-Sofres réalisée pour le Figaro-Magazine.

Les femmes sont largement plus touchées que les hommes par des niveaux de stress dangereux pour leur santé (26% contre 11%), et les quadragénaires beaucoup plus que les trentenaires (22% contre 11%).

L’enquête, transmise à l’AFP, permet « pour la première fois », selon son concepteur le psychiatre Patrick Legeron, d’analyser le stress au travail au niveau national en utilisant une échelle scientifiquement validée.
Interrogés sur leur « perception » du stress, les Français sont encore plus nombreux à se sentir stressés dans leur vie professionnelle (56%), plus que dans leur vie non professionnelle (40%).

Parmi les causes de stress, arrivent en tête les contraintes liées au travail (charge de travail, objectifs à atteindre, pression du temps) et les changements dans l’environnement professionnel, puis le manque d’autonomie et le manque de reconnaissance.
Les conséquences pour la santé sont importantes, souligne à l’AFP le docteur Legeron. Elles sont d’ordre psychologique (anxiété, dépression, jusqu’au suicide), et physique (douleurs musculaires, maladies cardio-vasculaires).
Contrairement à certaines idées reçues, on trouve un même taux de personnes stressées dans le secteur privé que dans le secteur public.