A la Une de l’éco : EDF valeur écolo de la Bourse de Paris !

Qui l’eu crû ? EDF, qui était la bête noire des écologistes, EDF est maintenant l’entreprise chouchou des marchés financiers. Car, elle est au contraire considérée comme la valeur verte du CAC 40. La banque américaine Morgan Stanley vient de relever son opinion sur le titre. Et ce pour des raisons climatiques : « Le retour d’un climat plus humide va favoriser la production hydro-electrique d’EDF » écrit la banque américaine. Aujourd’hui, les barrages ne fournissent que 13 % de l’électricité d’EDF, mais, c’est un excellent réservoir d’énergie, car l’électricité des barrages est quasi gratuite. Mais surtout, aux yeux des marchés, EDF est une perle rare grâce à son parc nucléaire qui fournit 83 % de son électricité. Car aujourd’hui, les électriciens qui brûlent du fioul pour produire de l’électricité sont doublement pénalisés. Tout d’abord à cause de l’envolée du prix du pétrole bien sûr. Mais aussi, parce que maintenant en Europe, polluer n’est plus gratuit. Les grands groupes doivent acheter des bons à polluer quand ils rejettent du C02 dans l’atmosphère. Or, ces bons à polluer atteignent des niveaux records. On est à 29 euros pour le droit de rejeter une tonne de CO2 dans l’atmosphère, soit un prix multiplié par deux par rapport à l’an dernier. Mais EDF n’est en rien concerné. L’entreprise ne brûle pas de pétrole, ou quasiment pas. Et le nucléaire ne rejette pas de C02. Donc pas besoin de bons à polluer. Et voila, comment ce pétrole cher, profite par comparaison, à EDF. L’action EDF est ainsi la deuxième plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 48 % depuis le début de l’année.

Source : Par Axel de Tarlé