Développement durable & éco-technologies

Eco-conception, éco-évaluation, éco-procédé, éco-certification, éco- technologie… Cette suite de termes précédés du préfixe « éco » pourrait évoquer des techniques marketing pour mieux vendre un produit. Dans le cas présent, « éco » renvoie à de sérieuses analyses scientifiques des flux de matières et d’énergie et de leurs impacts sur l’environnement qui concernent toute la vie d’un produit, de sa fabrication jusqu’à sa mise au rebut. Appliquées initialement aux produits manufacturés, ces analyses ont été élargies aujourd’hui aux filières de traitement des déchets et aux procédés agricoles, etc. En France, parmi les pionniers de ces études dans les domaines de l’épuration, de l’épandage, de la production de froid ou de la gestion des déchets ménagers figure le Cemagref.

Il y a une trentaine d’années, le terme « éco-technologie » aurait pu résulter de la juxtaposition des termes technologie et économie, la diminution du coût de production et l’augmentation de la productivité étant devenu les principaux moteurs de la société de consommation. A l’époque, le pétrole coulait à flot. Les familles se sont équipées progressivement d’une, puis de deux voitures*. Le réfrigérateur et le congélateur ont fait leur entrée dans les foyers. En parallèle, de puissantes unités frigorifiques ont été conçues. Le monde agricole a connu une évolution similaire. Des robots ont été mis au point pour récolter les fruits et les légumes. La puissance des tracteurs a suivi l’augmentation de la taille des parcelles. Enfin, l’agriculture intensive a eu ses remèdes miracle, les fertilisants et les pesticides. Rappelons que dans les années 60, le DDT était pulvérisé dans les champs par hélicoptère en Amérique du Nord. L’industrie des déchets quant à elle, a été confrontée à une arrivée massive d’ordures ménagères. Avec la percée du produit jetable, sac de caisse, couche-culotte ou canette de coca-cola, les consommateurs ont pris conscience que leurs déchets avaient la vie longue : plusieurs siècles pour un produit en aluminium. Lire la suite (…)