Grippe: la gratuité du vaccin étendue cette année

PARIS (AFP) – Les asthmatiques et les personnes séjournant dans un établissement de santé de moyen ou long séjour, quel que soit leur âge, font partie des nouveaux bénéficiaires de la prise en charge à 100% du vaccin anti-grippe, selon l’Assurance Maladie, qui lance sa campagne publicitaire en faveur de cette vaccination du 23 octobre à fin décembre.

L’hiver dernier, déjà plus de huit millions de personnes, les plus fragiles, pouvaient bénéficier du vaccin gratuit: personnes âgées de 65 ans et plus et celles atteintes de certaines affections de longue durée (ALD) telles le diabète, l’insuffisance cardiaque et respiratoire grave, l’épilepsie grave…

agrandir la photo
Cette année, ce dispositif est étendu à de nouvelles pathologies. Il s’agit des personnes atteintes de tous types d’asthme et de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), maladie qui peut conduire à l’insuffisance respiratoire et qui touche principalement les fumeurs au long cours dans les pays riches.

Vont également bénéficier de cette mesure les enfants et adolescents (de 6 mois à 18 ans) dont l’état nécessite un traitement prolongé par l’acide acétylsalicylique, plus connu sous le nom d’aspirine (essentiellement syndrome de Kawasaki et arthrite chronique juvénile) ainsi que les personnes séjournant dans un établissement de santé de moyen ou long séjour, quel que soit leur âge.
En 2005, l’Assurance Maladie a envoyé un formulaire de prise en charge du vaccin à plus de 8,6 millions de personnes (plus de 65 ans, personnes atteintes de certaines maladies chroniques/ALD). Plus de 5,4 millions de prises en charge ont été utilisées, avec un taux de couverture vaccinale de l’ensemble des personnes visées par ce dispositif estimé à 62,4%.
Si ce taux atteint 67% parmi les 70 ans et plus, la proportion de « jeunes seniors » de 65-69 ans vaccinés (53%) et de moins de 65 ans souffrant d’ALD prise en charge (54%) reste insuffisante.
L’épidémie pourrait toucher 2,2 millions de personnes, selon les prévisions du réseau de surveillance Sentinelles-Inserm.
La campagne (www.vaccinationgrippe.fr) radio, presse et internet, est complétée de dépliants et d’affichettes (pharmacies, cabinets médicaux…).
Prix du vaccin: 6,26 euros. Tétagrip associant grippe-tétanos coûte 7,98 euros. Gripguard (7,50 euros) n’est pas pris en charge pour les personnes en ALD de moins de 65 ans.
Pour les séropositifs (VIH), le médecin décide au cas par cas de l’opportunité de la vaccination.
L’an dernier, la prise en charge du vaccin a coûté 34 millions d’euros et la campagne d’information 2,8 millions, selon l’Assurance Maladie.