Norme ISO 9001

INTRODUCTION A LA NORME

Le terme ISO signifie Organisation Internationale de Normalisation, la
norme ISO 9001 « Système de Management de la Qualité » décrit ces exigences. C’est un
document de management pour améliorer l’organisation et le fonctionnement de
l’entreprise. Toute entreprise de service, de profession libérale ou industrielle peut mettre
en place un système qualité.

Elle a été adopté par le CEN le 15/12/00, elle existe en trois versions officielles : anglais,
allemand et français.

1 – MANAGEMENT DES RESSOURCES

L’entreprise doit déterminer et fournir le personnel suffisant et suffisamment
compétant (formation et expérience) pour mettre en oeuvre un système de management
de la qualité et l’améliorer continuellement.

  • L’entreprise devra donner à son personnel les outils et moyens nécessaires à son

bon fonctionnement (bâtiment, équipement, service…)

  • La main d’oeuvre coûte cher de part sa qualification. L’entreprise doit motiver son

personnel (prime, promotion) pour garantir une réelle conscience professionnelle.

  • L’entreprise doit garantir un environnement sain et le plus agréable possible pour

augmenter la productivité et ainsi satisfaire le client.

2 – REALISATION DU PRODUIT

  • L’entreprise doit planifier toutes les étapes et opérations relatives au produit exigé

par le client (conception, développement, contrôle, vérification…). Elle doit être en accord
avec le client sur les modalités de livraison, de SAV et sur la conception du produit. Mais
elle doit respecter les différentes lois en vigueur (environnement, etc…). Elle doit donc
réaliser et tenir un cahier des charges.

  • Elle doit vérifier sa capacité à réaliser un produit répondant aux exigences du

client, et une fois ce produit conçu vérifier sa conformité.

  • Une communication efficace et adaptée avec les clients est requise (EDI, fax,

Internet,…).

  • La conception doit être accompagnée d’un « carnet de bord » recensant toutes les

évolutions du produit.

  • La fin de la conception du produit doit être accompagnée d’une notice d’utilisation, de

fabrication et d’une nomenclature.

  • L’entreprise prend à sa charge l’évaluation des fournisseurs et la vérification de la

marchandise afin de lancer en fabrication un composant adéquat.

  • Toutes actions en rapport avec le projet doivent être répertoriées afin d’obtenir une

traçabilité efficace.

  • L ‘entreprise doit fournir à son client un produit en bon état de fonctionnement et

non endommagé lors de la fabrication, de la livraison ou autre.

  • Tous produits réalisés par l’entreprise doit être mesuré et contrôlé afin qu’elle livre

un lot de produit conforme. Cela implique qu’une cellule métrologie ou contrôle soit mise
en place.

3 – MESURES, ANALYSE ET AMELIORATION

  • Le système de management de la qualité doit être sans cesse amélioré

conformément à la norme ISO 9001.

  • L’entreprise doit savoir si ses clients sont satisfait de sa prestation. Elle doit

également réaliser des audits internes, c’est-à-dire contrôler son système pour vérifier qu’il ne
soit pas défaillant et ainsi non conforme à la norme. S’il l’est, il faut agir au plus vite. Pour
qu’un audit soit efficace, il doit être fait consciencieusement.

  • Des mesures sont réalisées sur des produits, si les résultats obtenus sont négatifs, des

corrections doivent être entreprises immédiatement.

  • L’entreprise se doit de contrôler toutes les marchandises sortantes avant qu’elles ne

soient livrées au client. Si un problème apparaît, elle doit repriser, retoucher ou négocier
l’acceptation des défauts avec le client ou le cas échéant le mettre au rebut.

  • La société doit surveiller continuellement tout son système de production (du

fournisseur au client) afin de détecter la défaillance.

  • Pour que l’entreprise soit performante elle doit sans cesse améliorer son système

qualité, corriger si des problèmes se posent et avoir une politique préventive pour éviter tout
disfonctionnement.

CONCLUSION

Pour conclure, on peut dire que toute action qualité au sein de l’entreprise ( ….)
en rapport avec la certification ISO 9001 nécessite une bonne traçabilité.

Être certifié ISO 9001 revient à adopter une démarche d’amélioration continue de la qualité
et de sa gestion malgré un lourd investissement financier pour accroître la
satisfaction du client.

Cela se traduit par quatre actions principales : planifier, faire, contrôler et améliorer.

Finalement, se conformer aux exigences de la norme ISO 9001, c’est
démontrer l’aptitude à fournir régulièrement un produit conforme aux exigences du client et aux exigences réglementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *